Réserver en ligne

ou par téléphone au 450 243-4272

À propos

L'Auberge Joli Vent - Un héritage

Brome Lake Lodge

À peine le chemin raboteux est-il remplacé par une vraie route en 1911, qu’un certain John O’Hearn décide de bâtir un hôtel de villégiature sur une colline de Foster. De là-haut, c’est une merveille : on peut saisir du regard la baie de Bondville, une grande partie du lac Brome et la pointe de toutes les collines !

Pour enchanter les familles en vacances, on a pensé à tout : grand jardin potager, service de cabriolet à chevaux, promenades en charrette à Knowlton, bateaux de plaisance et salle de danse. Outre les vacanciers, on vient de partout pour danser sur la piste électrisée où défilent des vedettes locales.

Hélas, en 1923, le succès des O’Hearn est brusquement interrompu quand leur hôtel est ravagé par les flammes. Attachés à leur vie d’hôteliers, ils emménagent alors à la maison de ferme Greer et la remodèlent pour y louer des chambres : ce sera le Brome Lake Lodge.

Chick Wick

Autour de 1930, la salle de danse aussi reprend vie dans une grange rénovée – la populaire Chick Wick –, pour une jeunesse qui s’y retrouve les soirs d’été.

Mais à la fin de la guerre en 1945, tout est vendu. Les acheteurs ouvrent une première Auberge Joli Vent, et ajoutent au menu d’emballants tours d’autoneige (la révolution de l’inventeur Joseph-Armand Bombardier). Puis, un jour, cette nouvelle auberge est revendue. Jusqu’à la fin du siècle, la maison prend d’autres visages : club privé vers la fin des années 1960, qui devient un bar rock à la réputation douteuse et, enfin, une deuxième Auberge Joli Vent en 1988.

 

L'Auberge Joli Vent

En 1999, la Québécoise Patricia Provencher et le Suisse allemand Hans Christiner vivent leur rêve d’avoir leur propre restaurant dans une auberge à la campagne. Ils tiennent l’auberge pendant plus de 16 ans avec brio. La cuisine de Hans est célébrée sur plusieurs réseaux sociaux et la qualité du service de Patricia brille parmi les critiques.

Le propriétaire actuel, Dany Fournier, acquière l’auberge en 2017. Il y fera quelques modifications de décoration, d’ambiance et de mission. C’est la tête remplie de nouvelles idées qu’il se lance dans cette aventure.

Abonnez-vous à notre infolettre pour rester informé